Blanckaert Architecture Urbanisme

Marie BLANCKAERT
Architecte Urbaniste - DPLG


2/1, rue Franklin
59370 Mons-en-Baroeul

Tel 03 20 86 34 39

contact SPAM @ SPAM bl-au.com

Mentions légales

Crédits:
Conception du site internet :
especedespace, www.especedespace.com

Développement du site internet :
Audrey Delécolle, www.codika.fr

Contact

BLAU BLanckaert Architecture Urbanisme
2/1 rue Franklin 59370 Mons en Baroeul 
Métro Mons Sarts
03 20 86 34 39
www.bl-au.com
contact@bl-au.com

EURL d’Architecture au Capital de 5 000 euros
SIRET-SIREN: 791775935 0020
NAF: 71 11Z

Présentation

Après quelques années salariée côté maîtrise d’œuvre et maîtrise d’ouvrage, Marie Blanckaert s’investie quatre ans dans un atelier public d’architecture et d’urbanisme, l’Atelier Électrique à Tourcoing. Forte de cette expérience unique, elle reçoit en décembre 2012, le Palmarès des Jeunes Urbanistes de la part du Ministère de l’Égalité des Territoires et du Logement. Cette reconnaissance la conforte dans la vision qu’elle porte sur la ville, l’architecture et la fabrication urbaine. 

L’agence BLAU, crée en février 2013, est née de l’envie de Marie Blanckaert, de travailler selon des méthodes qui lui sont propres, attachant une importance plus qu’affirmée à la maîtrise d’usage et à la Haute Qualité Urbaine et Humaine. 

Aujourd’hui, l’agence travaille tant sur l’urbain qu’en architecture, chaque échelle  et chaque sujet nourrissant l’autre. Les projets de l’agence sont tous engagés. Du renouvellement urbain à la lutte contre l’étalement urbain ; de la construction à prix maîtrisés pour l’Accession Très Sociale  au développement de la filière bois dans le petit collectif ; chaque sujet est porteur de sens et de développement durable de la pensée constructive.

Cet engagement a été une nouvelle fois récompensé à travers la Mention spéciale qu’a reçu Marie Blanckaert, lors de la remise du Prix Femme Architecte 2017, dans la catégorie Jeune Femme Architecte. 

 

Marie BLANCKAERT

Marie BLANCKAERT
Architecte DPLG Urbaniste
Mention Spéciale, Prix Femme Architecte 2017, catégorie Jeune Femme
Membre du Conseil de Développement de Lille Métropole
Membre du réseau Areli Emergence
Lauréate du Palmarès des Jeunes Urbanistes 2012

 

Identité
née le 24 décembre 1980 à Béthune - pacsée - 2 enfants
2/1 rue Franklin
59370 Mons en Baroeul
contact@bl-au.com
03 20 86 34 39

 

Éxpérience - maîtrise d'oeuvre

2013
BLAU Mons en Baroeul- création de l’agence BLanckaert Architecture Urbanisme

2010
CONSTRUIRE Paris - en collaboration avec Patrick Bouchain - chef de projet du Grand Ensemble à Tourcoing - Responsable de l’Atelier Electrique - Réhabilitation de 30 maisons 1930 en participation avec les habitants
phases exécutées : Diagnostic; APS, APD, PC, PRO, DCE, DET

2007
EKOA  Lille - faisabilités, pc, images de synthèses

2006
DE ALZUA + Lille - chef de projet  
un Collège à Wazemmes / phases exécutées : concours, APS, APD, PC, PRO, DCE
un réseau de Médiathèques dans la Vallée de la Scarpe : trois projets gagnés 
une maison individuelle HQE à Coutiches

2005
CONSTRUIRE Paris - en collaboration avec Patrick Bouchain  - le Channel à Calais
conception de l’enveloppe d’un pavillon de stockage «le pavillon économe» 
phases exécutées : APS, APD, PC, PRO, DCE

2003
SAISON MENU Roubaix - 
concours, faisabilités, APS, APD sur plusieurs projets de logements, bureaux
étude de mise en oeuvre du PLU de Boulogne Billancourt

 

Éxpérience - maîtrise d'ouvrage

2007
SEM Ville Renouvelée Tourcoing - l’Union - responsable d’opérations au sein de l’équipe SEM VR et SAEM Euralille

 

Formation

2012
Ecole de la rénovation urbaine Paris - «Evolution des formes urbaines» 

2010
Le Moniteur Paris - «Coût de la consommation» « Conduire de chantier» 

2008
ENSAPL OUCASE - «Développement durable» « Du processus de programmation au choix du concepteur» 

2006
ENSAPL - DPLG - Mention Très Bien 

1998
Obtention du bac Economique et Social 

 

Logiciels
2D - 3D - autocad, archicad, artlantis, sketch’up
dessin et mise en page - photoshop, illustrator, indesign
bureautique - word, excel, project, power point

 

Enseignement

- depuis 2013: Institut Catholique des Arts et Métiers - Introduction à l’urbanisme et à la construction
- 2006: Ecole d’Architecture et du Paysage de Lille - Atelier du paysage de S. Flipo et J. Boutterain
- depuis 2013 : Jurys ENSAPL, Ecole du Paysage de Blois, Université de Mons et de Louvain, ICAM, HEC...

 

Conférences

- 22 septembre 2016 : MAV & Mange Lille «Architecture et gastronomie
- 24 aout 2016 : Université d’été des Urbanistes de France à la Halle aux Sucres à Dunkerque  «La Ville en Partage»  
- 16 octobre 2015: Pôle des Arts Urbains à Saint Pierre des Corps «La permanence architecturale»
- 9 octobre 2015: Ordre des Architecte du Rhône Alpes et SCOP des 2 Rives «(R)Evolutions des pratiques de conception»
- 30 avril 2015: CAUE 69 «Le Lotissement en héritage»
- 2 avril 2015: Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble «Projets humains, Bien-être urbains»
- 12 février 2014 : Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne «Où la ville nous mène»
- 7 novembre 2013 : LMCU les Rencontres de l’espaces urbain « La place de la culture dans la fabrication de la ville » avec Amanda Crabtree
- 24 octobre 2013 : Club Ville Aménagement : « Opération Stephenson, comment créer le lien entre habitants historiques et nouveaux habitants »
- 18 octobre 2013 : CAUE 60 : « Réhabilitons Eco-responsable »
- 3 mai 2013 : Conseil Régional : 
- Aout 2012 : Université du Conseil Français des Urbanistes « L’ilot Stephenson, l’histoire singulière d’un morceau de ville ». 
- 19 juin 2012 : Atelier Electrique « Savoir-faire et transmission »
- 22 septembre 2010 : Atelier Electrique : « La poubelle et l’architecte » avec Patrick Bouchain et Jean-Marc Huygen 
- 2 mai 2006 : Le Channel à Calais : « Reconversion des anciens abattoirs » avec Patrick Bouchain

 

Publications

Librairie :
« Pas de toit sans toi - Réinventer le logement social » Editions Acte Sud, mai 2016
« Manifeste pour la Permanence Architecturale » Autoproduit, octobre 2015
« Construire ensemble le Grand Ensemble Habiter Autrement. » Collection Actes Sud
« Maîtrise d’ouvrage publique : Quelle démarche pour des projets urbains ? »

Presse :
« Portrait d’architecte » La Chronique du BTP, janvier 2016
« Mons en Vous », avril 2015
« La nouvelle vie de la Fabrique de Meubles » La Voix du Nord, 13 juillet 2014
« Quand le seul bâtiment industriel monsois de Gabriel Pagnerre retourne vers l’architecture » La Voix du Nord, 3 octobre 2013
« Trombinoscope » AMC n°223, avril 2013
«  J’habite, tu cohabites, il héberge, nous construisons » AMC n°223, avril 2013
« Jeunes urbanistes 2012: Mixité des postures » Traits urbains n°59 fév.mars 2013
« Marie Blanckaert, une certaine idée de l’archi » Lille Métropole Info, septembre 2012
« Un atelier sur rue pour Patrick Bouchain » Traits urbains n°33 sept. oct. 2009
« Tempête sur la rénovation » l’Humanité novembre 2009
« le Collège de Wazemmes » le Moniteur des travaux publics mars 2008  
« le Channel » AMC n°177 mars 2008
« Layer party » AMC n°114 octobre 2004

 

Vidéos
Documentaires :
- 2006 : Le Channel à Calais. Jacques Kebadian
- 2012 : Construire ensemble à Tourcoing. Jacques Kebadian 

 

Expositions
« Le Patrimoine du 21ème siècle Monsois » au Fort de Mons, JDP 2015
« Réenchanter le monde » Cité de l’Architecture et du Patrimoine, mai-octobre 2014
« La semaine de l’Union » Maison de l’architecture et de la Ville, mars 2013
« Ilot Stephenson, l’histoire continue » Maison de l’union, octobre 2013

Équipe

En cours

Légende : Maxime, Amandine, Amélie, Soraya, Marie, Léa, Paul-Laurent

Projets

Étude d’aménagement durable participative

Lompret (Nord (59)) - 2018

Étude d'aménagement durable

MOA: Mairie de Lompret, Mme le Maire
MOE: BLAU associé à B2Ai
Études urbaines
Janvier - Décembre 2018
Stade: en cours
Localisation: Lompret

en savoir +fermer

L’étude d’aménagement durable engagée sur la commune de Lompret s’inscrit dans une stratégie de développement. Les politiques actuelles d’aménagement cherchent à répondre à de nombreux enjeux: renouvellement urbain, densification des territoires urbanisés, développement des territoires ruraux,... L’objectif aujourd’hui est de trouver une cohésion territoriale d’ensemble et de faire émerger de nouvelle manière et de concevoir la ville. 

Ces nouveaux principes d’aménagement, basés sur la réponse à des besoins économiques, sociaux et environnementaux, visent à proposer un aménagement durable du territoire, à court, moyen et long terme. Cette notion d’aménagement durable se doit de favoriser un cadre de vie, de travail, de loisir, agréable, encourageant les pratiques locales et l’épanouissement humain. 

L’urbanisme participatif offre la possibilité pour les habitants ou usagers de prendre part au projet et d’apporter leur contribution et leur réflexion. Cette démarche participative permet d’investir un maximum d’acteurs dans le développement d’une rue, d’un quartier, d’une ville... Il s’agit de trouver une vision partagée du projet afin de construire ensemble le devenir du territoire. Habitants, futurs habitants, enfants, adultes, personnes âgées, professionnels... doivent être concertés afin d’établir une approche collective et de créer une synergie et une dynamique de travail. 

L’étude d’aménagement durable de Lompret offre l’occasion à toutes ces personnes de participer et de s’exprimer sur les attentes et les besoins en matière d’aménagement. Pendant les différentes phases de l’étude et du projet, les acteurs seront conviés à des séances de travail qui permettront d’alimenter les réflexions.

Etude de rénovation du quartier Centre-ville Béthisy

Noisy-le-sec (Ile de France (93)) - 2017-2018

Renouvellement urbain

 

MOA: Noisy-le-Sec Habitat
MOE: ALTEREA et BLAU
Étude bâtimentaire et cadre de vie
Sept. 2017, sept 2018
Stade: en cours
Surface : 6.7 ha, 835 logements
Localisation: rue Jean Jaurès à Noisy-le-Sec

en savoir +fermer

L’étude porte sur l’amélioration du cadre de vie des habitants du patrimoine de Noisy-le-Sec, dans le quartier Centre-Ville. L’étude bâtimentaire vise à évaluer, prioriser et phaser les travaux d’entretien et d’amélioration des constructions et d’accompagner le bailleur dans la redéfinition des espaces publics, communs et privés. 

Le bureau d’études ALTEREA, mandataire, porte toutes les études techniques et financières des 15 bâtiments de logements, tandis que l’agence BLAU porte le volet cadre de vie. Les habitants seront invités prochainement à travailler à chaque échelle: de la sphère du chez soi, à la plus collective: celle de la ville.

Etude de rénovation urbaine de la Résidence Baudimont

Arras (Nord (59)) - 2013-2016

Renouvellement urbain
Dans la démarche Troisième Révolution Industrielle

MOA: Communauté Urbaine d’Arras
MOE: BLAU associé à CANOPEE, SPIRE, SYMOE
Etude de rénovation urbaine
Déc. 2013 - Sept.2016
Stade: terminé
Surface : 12,5 ha, 527 logements
Localisation: rue des Bleuets à ARRAS

en savoir +fermer

L’étude d’un modèle urbanistique et architectural comme celui des Grands Ensemble est un sujet d’actualité, parce qu’il révèle d’un patrimoine marqué par l’histoire de l’urbanisme des années 50-60s, que nous sommes en mesure aujourd’hui de critiquer, repenser et adapter aux nouvelles pratiques urbaines. 

Le contexte urbain de la résidence Baudimont est marquant puisqu’elle est insérée dans un tissu mixte et hétéroclite qui révèle des problématiques symptomatiques des faubourgs. 

Souffrant des symptômes courants des Grands Ensembles, la résidence fonctionne en vase clos autour de voiries et espaces verts généreux, mais enclavés et mal connectés au reste du quartier. La problématique du franchissement de l’avenue Churchill accentue se sentiment de déconnexion du quartier au reste de la ville.

Aménagement de la Maison du Projet - Résidence Baudimont

Arras (Nord (59)) - 2017

Accompagnement d’un chantier participatif

MOA: Ville d’Arras, A. Konieczny
MOE: BLAU
Mission d’accompagnement d’un chantier participatif
2017
Stade: terminé
Surface : 100 m2
Localisation: Arras

en savoir +fermer

En parallèle de notre mission d’urbaniste en chef du projet de rénovation urbaine du quartier Baudimont, nous avons accompagné un groupe d’habitant auto-constructeur durant 3 mois pour l’aménagement de la Maison du Projet. 

3 jours de permanence architecturale par semaine, nous ont permis de travailler avec les habitants sur le projet, établir les commandes, récupérer du matériel et construire, décorer, faire la signalétique du lieu. 

Plan guide Secteur Stephenson, ZAC de l’UNION

Tourcoing (Nord (59)) - 2009-2010

Renouvellement urbain

MOA: SEM Ville Renouvelée
MOE: Construire, Chef de projet
Maîtrise d’Usages: les habitants du quartier Stephenson 
Plan d’aménagement
Février 2009 - juin 2010
Stade: terminé
Surface : 4,2ha

en savoir +fermer

En bordure administrative de la ville existante et la ville renouvelée, l’aménagement du Stephenson est un sujet marqué du combat d’une poignée d’habitants pour sauver leurs quartier. La réhabilitation des maisons rachetées par l’EPF confirmée, les habitants se sont préoccupé de l’aménagement du revers de l’îlot, paysage urbain de leurs fonds de jardins. 

Le plan guide d’aménagement découle d’un travail croisé avec l’urbaniste en chef Reichen et Robert et les habitants désireux de conserver la qualité d’usages de leur impasse.

La divergence des enjeux des habitants et des acteurs traditionnels de la ville résident principalement sur la densité et le gabarit des constructions. Le principe du plan guide repose sur la construction d’une ville transitoire entre la ville existante et la ville à venir, l’aménagement des ces revers d’îlots créant le lien entre les deux typologies de construction. Ici, les logements intermédiaires confèrent le caractère semi-individuel et la possibilité de créer des locaux artisanaux et bureaux à rez de chaussée.

Aménagement du site du Tir à l’Arc

La Madeleine (Nord) - 2017

Étude d’aménagement et de construction

MOA: ARTEPROM + CREER PROMOTION + MACADAM FARM + TWIN PROMOTION
MOE: BLAU + B2AI + VBI + OUVERT + VERDI + LATHERAL THINCKING FACTORY
PARTENAIRES: La Conciergerie 
Étude d’aménagement et de construction
Juin 2017 - Décembre 2017
Concours non lauréat
Programme : 23 à 29 000m2

Version 23 372m2 

- 9 956m2 d’habitat, soit 160 logements, dont 1 Résidence étudiante 

- 9 650m2 de bureaux, dont un co-working et co-loft

- 1 600m2 de services

- 990m2 d’espaces culturels 

- 255 à 1000m2 de halle  

- 4 404m2 de toitures habitées - - 2 niveaux de 397 de pk

Localisation: rue du Général de Gaulle à La Madeleine

en savoir +fermer

Le projet MADE in GREEN s’insère dans une complémentarité exemplaire pour le quartier, dans un cercle vertueux où chacun peut s’épanouir. L’îlot offre un cadre de vie emblématique de la ville de demain : une mixité active offrant habitat, travail, services, sport et bien-être, culture, commerce mais aussi production agricole urbaine.

MADE in GREEN c’est un verger, un sol actif, des bâtiments innovants et producteurs d’énergie, des toits habités et une Lanterne, véritable laboratoire de l’Agriculture urbaine.  Bureaux, logements et services se partagent les 23 à 29000m2 constructible. 

MADE in GREEN, c’est également une ferme agricole urbaine exploitant 2 086m2 de serres de production agricole et un verger de 4000m2 rassemblant 109 fruitiers au sol, là où se niche une nouvelle vie de quartier.

Véritable repère, la lanterne est un bâtiment emblématique de notre projet. Il porte haut les valeurs que nous défendons d’exemplarité, de productivité et de partage. De part son orientation, le site profite d’une grande façade Sud, mais certaines implantations peuvent rétrécir la course du soleil vers les habitations au Nord du site, rue du Chauffour. La trame urbanistique que nous avons imaginée permet de conserver des pénétrantes ensoleillées et ne créé aucun vis à vis entre les constructions neuves et existantes, puisque les bâtiments s’ouvrent uniquement côté Est et côté Ouest. Cette implantation en peigne permet également de faire cohabiter les échelles. Cette trame urbanistique est complétée par une trame de construction efficiente et optimale pour l’aménagement des escapes intérieurs de bureaux et logements. Elle se retrouve également au sol, puisque au coeur de l’espace public, la trame détermine les caissons de terre plein qui permettront au verger de se développer.

Aménagement d’un site rue du Marais pour la construction d’un projet de logements

Wavrin (Nord (59)) - 2017

Étude d’aménagement et de construction

MOA: SIA Habitat, Mme Aurélie Stevenoot
MOE: BLAU associé à AREZO BET VRD
Étude d’aménagement et de construction
Mars 2017
Concours non lauréat
30 logements dont 26 maisons individuelles (14 maisons en locatif social, 8 maisons en accession et 4 en accession aidée), et 4 lots libres
Localisation: rue du Marais à Wavrin

en savoir +fermer

Cette mission consiste en l’aménagement de la dernière parcelle à urbaniser au centre de Wavrin. Inscrit dans un environnement verdoyant, le projet se doit de respecter les différentes ambiances paysagères existantes, la qualité de vies des habitations avoisinantes et la recherche d’une densité fixée par la Métropole Européenne de Lille.
Le projet repose sur la création d’une artère principale de maisons de ville, traversant le site d’Est en Ouest, développant une densité de centre-bourg ; et de l’aménagement de deux zones de maisons pavillonnaires moins denses, au Nord et au Sud, en bordure de parcelles privées.

Rénovation urbaine du quartier Brequerecque - Etude de transformation de l’ancien site CGM - TCRB - Fauchille

Boulogne-sur-mer (Pas-de-calais (62)) - 2016

Rénovation urbaine

MOA: Habitat du Littoral, F. Bouko
MOE: BLAU 
Mission: étude de capacité
Juillet 2016
Stade: terminé
61 logements, dont 10 individuels accession, 11 individuels location, 15 collectifs accession, 25 collectifs location
Localisation: Rue Gerard Hansen à Boulogne-sur-Mer

en savoir +fermer

Le projet de renouvellement des anciens sites TCRB, Comptoirs des Grandes Marques et du site privé Pneu Fauchille s’inscrit dans un grand projet de renouvellement, le Projet Quartier de la Gare, secteur Nord - Projet Axe Liane. A terme, c’est près de 10 hectares, affichant une densité brute de 50 logements à l’hectare, soit près de 500 logements à terme qui viendront changer l’image de ce quartier semi résidentiel, semi activité. 

Le Bréquerecque est l’un des quartiers les plus anciens de la ville. La  libération des sites du Comptoir des Grandes Marques, des anciens dépots de bus TCRB et à terme de la parcelle privée Pneu Fauchille marqueront un nouveau départ. Mais cette transformation peut se faire en conservant une partie du bâti : à minima les bâtiments en structures béton du CGM et de Pneu Fauchille: mémoire de l’architecture de béton. Cette accroche pour le futur quartier établira également un lien avec les îlots avoisinants, puisqu’on y trouve des bâtiments du même type réhabilités. 

Nous ne voulons pas faire une ville nouvelle ni cristalliser la ville dans une époque passée. A la manière de Bricklane à Londres, de l’Ile de Nantes ou encore des quartiers des Docks réinvestis ici et là, nous cherchons à épouser la ville ancienne et d’y faire naitre un quartier avec une âme.

Rénovation urbaine du quartier Brequerecque - Etude de transformation de l’ancien site BIC

Boulogne-sur-mer (Pas-de-calais (62)) - 2016

Rénovation urbaine

MOA: Habitat du Littoral, F. Bouko
MOE: BLAU 
Mission: étude de capacité
Juillet 2016
Stade: terminé
115 logements et 6000m2 de locaux artisanaux
Localisation: Rue Gerard Hansen à Boulogne-sur-Mer

en savoir +fermer

Dans le prolongement du site cgm, TCRB, fauchille, l’aménagement de l’ancien site BIC se base sur la création d’un maillage urbain fait de desserte primaire, secondaire et piétonne. La voirie primaire assure la connexion Est-Ouest des rues Henri Fabre et Alexandre Guilmant à travers l’îlot. Les dessertes secondaires sont imaginées comme des aires partagées, permettant le développement des usages piétons, vélos et jeux du quotidien. Un maillage piéton Nord-Sud permet de desservir le site jusqu’à la rue Auguste Angelier. 

Une première version développe un projet d’aménagement exclusivement dédié à l’habitat (141 logements) et la seconde version est composée de locaux artisanaux implantés sur 6 000m2 d’emprise, se greffant sur le bâtiment rue Gerhard Hansen et de logements (101 logements).

Construction de 186 logements et locaux d’activité

Paris 14ème (Ile de France) - 2019

Concours pour la construction de 186 logements et locaux d’activité sur la ZAC St Vincent de Paul - Lot «Petit»

MOA:  Régie Immobilière Ville de Paris (RIVP)
MOE : BLAU / TANK
Montant des travaux : 38 343 K€HT
Performance: BBCA excellent / NF Habitat HQE excellent / PassivHaus / Triple Zéro / Label / Bio-sourcé niveau 3
Surface plancher : 14047m2
Locatif Social / Locatif intermédiaire / Locaux d’activité
2019
Stade : concours perdu
Localisation : ZAC St Vincent de Paul, 75 014 Paris

en savoir +fermer

La ZAC Saint Vincent-de-Paul, actuellement connu par l’occupation des Grands voisins, jouit d’une situation privilégiée dans le 14ième arrondissement entre l’Avenue Denfert Rochereau et la rue Boissonade. Le lot Petit est bordé d’espaces verts arborés qui lui confère un cadre verdoyant exceptionnel. Nous souhaitons d’une part, tirer parti de ces espaces en proposant des vues proches, vers les arbres, mais également des vues lointaines, largement dégagées de vis-à-vis; d’autre part, renforcer les qualités paysagères du site, en utilisant le végétal à différents niveaux, dans le jardin central, sur les toitures mais également en façade, apportant protection, intimité, fraîcheur et plaisir. Lutter contre les îlots de chaleur urbains fait partie de nos obligations en tant que concepteur.

En lien étroit avec les habitants, les Grands voisins ont ramené sur le site une vie économique, coopérative et créative intéressante, insufflant un véritable esprit de quartier. Nous souhaitons participer à son développement afin de pérenniser cet intérêt collectif. Pour ce faire, nous avons conçu un plan libre au niveau du socle, largement ouvert ; celui-ci permet une multitude de possibilités, mettant l’accent sur la porosité et la transparence vers le jardin central. Notre intention est de créer des espaces de « bien vivre ensemble » à la fois à l’échelle de l’îlot et à l’échelle du quartier, en contribuant à la vie de quartier et à l’embellissement de la ville. Nous souhaitons créer un environnement plus doux, plus juste où vivre ensemble ou en harmonie avec le milieu naturel ne sont pas que des idées.

Le projet se décompose en trois entités, allant de la terre au ciel, de la pesanteur dans les étages bas à la légèreté dans les étages supérieurs en recherchant une progression douce. Il est une analogie indirecte à l’ordre haussmannien : le socle, le corps et le couronnement.

Le projet s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire, visant ainsi à Réduire, Réutiliser et Recycler : les 3R de l’économie circulaire par excellence. Ainsi, le projet favorise l’emploi de matériaux bio-sourcés, d’une part par la mise en oeuvre de caissons paille issues des plaines agricoles de Paris, d’autre part par la mise en oeuvre de chapes de terre acoustiques à minima. En phase de développement du projet, nous nous rapprocherons des membres actifs de la démarche Cycle Terre née autour du Grand Paris pour les bétons utilisés en structure ; un partenariat constitué pour la réponse à l’appel à projet européen Urban Innovatice Actions UIA, visant la transformation des terres excavées du Grand Paris.

Anecdote

Montreuil-sur-Mer (Nord) - 2014-2015

Restaurant à Montreuil-sur-Mer

MOA: Alexandre Gauthier
MOE complète: BLAU & Patrick Bouchain
Montant des travaux : 150 000€
Aout 2014 - Janvier 2015
Stade: livré
Surface :  127m2 / 66 couverts

en savoir +fermer

Logé au rez-de-chaussée de l’hôtel Hermitage de Montreuil-sur-Mer ; « Anecdote sera une cuisine de mémoires, un culte du souvenir », écrit le chef étoilé. Dessiné et conçu avec Patrick Bouchain et Alexandre Gauthier, le restaurant renoue avec les mains et les métiers qui ont fait l’imposante bâtisse de caractère du 19ème siècle en travaillant des matériaux nobles: bois massifs, carreaux de ciment, fer...

Organisé en périphérie de l’espace ouvert sur un grand établi de service, le travail de la lumière y est particulièrement soigné. Lampes, casiers à bouteilles ou à couteaux, tout a été imaginé à la mesure des lieux futurs.

34 logements ZAC du Grand Large

Dunkerque (Nord) - 2017-2019

Construction de 34 logements à Dunkerque

MOA: Nexity
MOE complète: BLAU 
Performance: RT 2012
Stade : APD
Programme : 19 lgts collectifs / 15 maisons individuelles en accession
SDP : 2 451m2
SHAB: 2 279m2
2017-2019
Localisation: ZAC du Grand Large
Bld Nelson Mandela, Rue le Valparaiso, Avenue des Bordées
Dunkerque

en savoir +fermer

Le projet s’insère dans un quartier en pleine (re)construction, puisque la ZAC a connu une première phase de construction en 2007. La parcelle s’inscrit dans un contexte urbain particulier : entre mer et ville, ce qui lui confère un emplacement idéal.

L’implantation des bâtiments est dessinée de manière à tenir le front à rue afin de participer à l’écriture urbaines des voiries, tout en laissant respirer l’intérieur du cœur d’îlot. Le projet s’intègre dans la démarche de la revalorisation d’espaces publics paysagers par sa volonté de prolonger le fil vert en coeur d’îlot. L’écriture architecturale est pensée comme un ensemble unitaire, des bâtiments en brique beige, sur lequel se dressent des «événements» colorés, des surélévations capables d’offrir des m² supplémentaires. Le logement évolue ainsi au rythme des besoins du foyer. 

Construction de 25 logements à la Gare d'eau

Lille (Nord) - 2016-2018

Construction de 25 logements à Lille

MOA: Nexity / Mme C. Joly
MOE, mission conception: BLAU / SLAP
Montant des travaux : 1 773 600 €HT
Performance: RT 2012
25 logements:17 lgts accession / 8 lgts locatif social
SDP : 1527 m2
SHAB: 1 411m2
2016-2018
Stade : livré
Localisation: 323 rue des Bois Blancs
59 000 Lille

en savoir +fermer

L’implantation de ce bâtiment de 25 logements en R+4 face à la place de la gare d’eau à Lille ; est dessinée de manière à tenir le front à rue et recréer un angle à la croisée des 3 rues existantes, tout en laissant respirer l’intérieur de la parcelle. Les facettes verticales épousent la forme de la parcelle lui donnant un air massif et sculptural.

Etude de programmation et d’aménagement, site du Château

Bousbecque (Nord) - 2018

Démarche participative

MOA: Métropole Européenne de Lille
MOE: BLAU (mandataire), Mageo, SLAP, Alphaville
Aménagement urbain
Octobre 2018 - Septembre 2019
Stade: terminé
Localisation: Bousbecque

en savoir +fermer

Le site du Château est une friche industrielle de 7 hectares, comportant environ 28000 m2 de surface bâtie. Parmis ces constructions, de nombreux entrepôts, mais également les vestiges d’une ancienne ferme, démolie brutalement il y a quelques années. L’ambition de la MEL et de la Mairie de Bousbecque est d’y construire un nouveau quartier de logements, mixte, qui remet en valeur les caractéristiques du site (la proximité de la Lys, les prairies sanctuarisées voisines, les axes structurants existants etc...).

Le projet a été réalisé en collaboration avec Mageo (bureau d’études VRD), SLAP (paysagiste), et Alphaville (programmation). La démarche participative s’est déroulée en quatre temps forts : le diagnostic en marchant, qui a permis de visiter le site et d’en écouter l’histoire racontée par les habitants, l’atelier diagnostic, où nous avons pu faire remonter les attentes des habitants, la présentation des scénarii, qui a permis de définir les grands axes du scénari final, et la restitution finale, l’occasion de présenter le processus d’élaboration du projet ainsi que les étapes à venir.

Ancien site des Compagnons des Saisons

Hellemmes (Nord) - 2015-2019

Construction de 120 logements 

MOA: Nexity, M. G. Quintin
CoMOA: Maison Flammande
MOE complète: CBAU & BLAU / SLAP / Magéo
Montant des travaux : 11 750 000 €HT
Performance: RT 2012
Programme :120 logements en locatif et accession (87 lgts collectifs, 20 lgts béguinage, 13 maisons individuelles) / crèche
SDP : 8 468m2
SHAB: 7428m2
2015-2019
Stade : Partie BLAU livrée
Localisation:180 rue Faidherbe, 59 260 Hellemmes

en savoir +fermer

Entre le quartier de la Guniguette et le quartier Centre, l’ancien site des Compagnons des Saisons forme une enclave historique, celui de la plus ancienne ferme hellemmoise et de ses terres. L’aménagement de ces 1,2 hectares est une véritable opportunité pour ces deux quartiers : la création d’une percée qui relie la rue Faidherbe au Square des Tisserands.
Le long de cette promenade plantée d’arbres de haute tige se développe 4 entités de bâti : les Cours et les Hameaux, implantées perpendiculairement au bâti existant pour limiter les nuisances, un îlot de maisons individuelles faisant couture avec les rues les plus basse à l’arrière ; et la réhabilitation-extension de la ferme retrouvant sa cour historique autour de laquelle se situe les programmes de services et de commerces.

Renouvellement du Site des anciennes Cartonneries

Dunkerque (Nord (59)) - 2018

Renouvellement urbain

MOA: SPAD - S3D, Mme Lobry - M. Chaumont
MOE: BLAU associé à Canopée  et Qualivia
Étude urbaine
Janvier 2018 - Sept 2018
Stade: en cours
Surface : 6 hectares
Localisation: rue de l’Industrie à Gravelines

en savoir +fermer

Le site se situe au Sud-Ouest de la commune de Gravelines, son périmètre correspond aux anciennes cartonneries d’une superficie d’environ 6 hectares. L’étude urbaine a pour objectif de valoriser un foncier accueillant une friche industrielle et requalifier l’ensemble du quartier. Situé en grande proximité de la gare SNCF qui bénéficie déjà d’une offre de logements importante, l’enjeu programmatique est de penser une typologie mixte artisanat / habitat formant une offre unique dans la Communauté Urbaine et répondant à des artisans qui souhaitent profiter d’une dynamique de zone d’activités tout en maintenant une proximité entre leur habitation et lieu de travail. 

La requalification du quartier suit plusieurs axes majeurs de réflexion :
- Un aménagement en extension de la ZAC du Guindal, favorable à l’identification du projet.
- Une optimisation des voiries avec une connexion verte majeur au coeur de la ZA reliant deux espaces piétons. 
- Un espace public majeur autour de la Semeuse pour lequel un tiers-lieux doit être imaginé afin de créer une attractivité autour de ce bâtiment emblématique et faire de la halle béton un lieu relais avec le Secteur Gare.
- Un lieu de vie en accroche urbaine et vue sur l’eau qui constitue une zone d’habitat restant adaptable.

Permanence urbaine dans le quartier Jean Jaurès

Arras (Nord (59)) - 2017

Renouvellement urbain

MOA: Ville d’Arras
MOE: BLAU associé à Station Service
Permanence urbaine
Juin 2017 - Déc 2017
Stade: terminé
Quartier de 110 logts
Localisation: avenue Jean Jaurès à Arras

en savoir +fermer

Le quartier Jean-Jaurès rassemble une centaine de logements au cœur d’un lotissement peu dense. L’ensemble souffre d’une image négative principalement due à l’effet d’enfermement du quartier, à l’absence de lieu d’intérêt ou d’équipement majeur, au peu de qualification des espaces publics et à l’image communautaire de sa population majoritairement issue de la communauté des Gens du Voyage. 

La fracture urbaine est confortée par la rupture de bâti entre les tissus composant les abords du quartier et la cité Jean Jaurès : des maisons en front encadrant le lotissement. 

La ville d’Arras a souhaité s’entourer d’un équipe de terrain pour travailler avec les habitants sur le devenir de leur quartier  : ouverture sur l’extérieur, désenclavement, action sur le bâti. Pour réaliser cette étude, nous nous sommes installés pendant 5 mois en permanence urbaine dans le quartier. 

Construction de 4 maisons individuelles

Ronchin (Nord) - 2018-2019

Construction de 4 maisons individuelles à Ronchin

 

MOA: 3F, Philippe Marais
MOE complète: BLAU
Performance:  RT 2012-20%
Certification BEE+
Stade : AVP
Programme : 4 maisons individuelles
Destination : Locatif social
SHAB: 314m2
Année : 2018-2019
Localisation: Angle des rues Mendes France et de Bouvines à Ronchin

en savoir +fermer

Le site se situe dans un quartier résidentiel, principalement composé de maisons individuelles. La cadre est paisible et verdoyant, les rues sont ponctuées par de clôtures végétales denses et des front bati.

Le projet répond à la volonté d’affirmer l’écriture singulière du quartier, marqué par un tissu dense de maisons de ville mitoyennes et une architecture pavillonaire. L’implantation des bâtiments en quinconce permet de repenser la séquence d’entrée et le rapport des pièces de vie au jardin. À travers la réinterprétation des maisons pavillonaires, la morphologie des jardins s’adaptent à la typologie des logements et offre des qualités d’usages différentes selon leurs orientations et leurs degrés d’intimité.

Etude de rénovation urbaine du Quartier Schneider

Escaudain (Nord (59)) - 2017-2018

Renouvellement urbain
Dans la démarche Troisième Révolution Industrielle

MOA: Communauté d’Agglomération de la Porte du Hainaut
MOE: BLAU associé à PAYSAGES et ALTEREA
Étude de rénovation urbaine
mai 2017 - juillet 2018
Stade: terminé
Surface : 75 ha
990 logements
Localisation: rue Jean-Baptiste Lebas à ESCAUDAIN

en savoir +fermer

Le quartier Schneider représente 75 hectares de tissu urbanisé au croisement des trois communes d’Escaudain, Lourches et Roeulx. Le tissu est principalement composé de petites cités minières et maisons de villes, décomposé en plusieurs entités bâties privées ou propriétés de bailleurs sociaux.

Le quartier souffre de nombreux dysfonctionnements urbains et d’un patrimoine bâti en grande précarité énergétique. L’état du bâti et la présence de communautés de Roms dans le secteur Sud-Est du périmètre   d’étude renforce le sentiment d’abandon ressenti par les habitants. En plus d’un contexte urbain difficile, la population souffre de problèmes socio-culturels et de conditions de vie économiques difficiles. 

 

 

Réhabilitation du quartier de la Chapelle d'Elocques

Hellemmes (Nord) - 2018

Réhabilitation de 360 logements à Hellemmes

MOA: Lille Métropole Habitat
Concours en conception/réalisation : mandataire Eiffage construction en BIM Collaboratif APD > DOE
MOE : BLAU / TANDEM+ / SLAP / BAT’SUP / KI ÉTUDES / KAY CONSULTANT / HPC ENVIROTEC
Surface SHAB : 21 474m2
Juin 2018
Stade: démarrage du chantier mai 2020
Montant des travaux : 22 116 251 €HT
Localisation : quartier de la Chapelle d’Élocques 59 260 Hellemmes
BBC Réno

en savoir +fermer

Nous avons compris des enjeux de la consultation qu’il ne s’agissait pas ici de transformer radicalement l’image de la cité ni même son usage, mais au contraire d’en saisir ses qualités parfois invisibles pour les révéler. C’est bien de l’individu, de chaque famille qu’a pris forme notre projet, des rapports multiples qui peuvent exister avec ces jardins magnifiques de coeurs d’îlots, si spécifiques à la chapelle d’Elocques...

Va jouer dehors à Marseille

Marseille (Bouches-du-Rhône (13)) - 2021

Participation à la plus grand agence d'architecture éphémère du monde - Réparer la Ville à Marseille

Evènement organiser par l'Association Va Jouer Dehors - Matthieu Poitevin

Halle Slimani - Marseille

en savoir +fermer

Le 15 mai nous avions la chance de participer à l'évènement organisé par Matthieu Poitevin et Va jouer dehors pour travailler sur la thématique de Réparer la Ville. Notre terrain de jeu : la ville de Lille. Publication à venir de noter travail à venir à l'automne.
Merci à Matthieu pour l'invitation et merci à toute l'équipe : Sylvain Blond , Eugénie Floret, Marnix Bonnike, Amandine Martin qui signe les illustrations et Caroline Naphegyi

Engagement Bas Carbone

Lille (Nord (59)) - 2021

L'agence s'engage aux côtés de la ville de Lille

Ville de Lille

Engagement Bas Carbone

en savoir +fermer

BLAU est fière d'être signataire du Pacte Lille Bas Carbone initié par la Ville de Lille. Ces valeurs, nous les portons depuis quelques années à travers nos projets d'urbanisme, d'architecture et depuis 3 ans avec notre engagement dans l'economie circulaire!

Aménagement de la Place du Village

Douchy-lès-Ayette (Pas-de-Calais) - 2020

Aménagement urbain

MOA: Mairie de Douchy-lès-Ayette
MOE: BLAU associé à ATELIER EXTERIEUR et QUALIVIA
Étude de Maîtrise d’oeuvre urbaine
Stade : AVP
Surface : 490m2 + voiries adjacentes environ 2000m2
Localisation: 62272 Douchy-lès-Ayette

en savoir +fermer

Occupé par les Allemands de 1914 à 1917 et lourdement impacté lors de la Première Guerre Mondiale, le village de Douchy-lès-Ayette est considéré comme détruit à la fin de la guerre. Son centre bourg a été entièrement rasé. L’église, construite avant destruction du village au bout de la rue de l’église, a été reconstruite au croisement des rues d’en haut, rue du val et rue de l’église.

L’entrée de l’école et le parvis de la mairie fonctionnent comme une seule entité mais traversés par la rue du val. L’église ne possède pas de parvis a proprement parlé. La séquence d’entrée passe par un escalier qui débouche directement sur la rue de l’église.

Au pied du jardin entourant l’église mais lui tournant dos, se trouve un espace minéral accueillant du stationnement de manière désordonné. Cet espace se trouve à la croisé des rues du val, d’en haut et de l’église et met fin à la perspective offerte depuis la départementale.

Le secteur d’aménagement forme un triangle entre les différents espaces principaux du centre-bourg :

- L’église et ses alentours
- Le parvis de l’école, avec le monument
aux morts
- L’entrée de la mairie

L’aménagement offrira une centralité caractérisée par «cœur de village» conviviale et fédératrice.

Concession d’aménagement du coeur de bourg

Attiches (Nord) - 2021

Logements, RSS,
commerces et sports

MOA: Loger Habitat Proteram
MOE: BLAU, EMa Paysage, Axoneo, AXO
Montant des travaux : 13 914 000 €HT
Performance: RT 2012 NF Logement
Logements, RSS, commerces et sports
Surface plancher : Commerces : 1450 m2, Logements : 17810m², RSS : 4450m2
Lots libres : 35
Juin 2021
Stade : Concours non lauréat
Localisation : 59022 Attiches

en savoir +fermer

Pensé à travers une armature paysagère forte réservant une place majeure aux piétons, vélos et poussettes, le projet du cœur-de-bourg permettra de répondre à ces attentes en terme d’accueil de nouvelles familles et de maintien des équipements publics, tout en gardant ce caractère rural. 

Notre relecture respecte les grands principes de l’armature urbaine composée autour :
- du transfert des équipements sportifs existants dans une nouvelle esplanade sportive
- de la trame verte structurant l’extension du centre-bourg et le reliant aux grands espaces naturels,
- d’une mixité programmatique et typologique permettant de répondre à l’attente de tout type de ménage.

Notre projet repose sur la volonté de s’insérer au mieux dans le contexte en affinant le grain de la réflexion. L’extension du centre-bourg initiée prend forme tout en gardant une attention particulière aux attichois et riverains en ajustant le projet dans la finesse du détail :
- Ajustement des coutures urbaines avec l’existant en implantant en périphérie de l’opération le même type de bâti que le bâti voisin,
- Densité relative plus homogène et plus basse afin d’éviter les bâtiments collectifs trop imposants,
- Maîtrise du front bâti sur la route départementale afin d’offrir une façade urbain de qualité et non des fonds de parcelles.

Etude pré-opérationnelle d’aménagement du site Orange

Hellemes (Nord) - 2020

Aménagement urbain

MOA: Métropole Européenne de Lille
MOE : BLAU (mandataire), Mageo, SLAP, Alphaville
Études pré-opérationnelle : Septembre 2020 - Mai 2021
Stade: terminé
Localisation : rue Jean Bart à Hellemmes (59)

en savoir +fermer

Commune associée de Lille, au même titre que Lomme, Hellemmes est implantée à l’est de la Métropole lilloise. Elle est encerclée par le centre de Lille à l’ouest, et la ville nouvelle de Villeneuve d’Ascq à l’est.

Le site d’étude, délimité par les rues Dordin, Ledru Rollin et Jean Bart, est entouré par deux sites de projets futurs, à savoir l’ancienne imprimerie «Quebecor» et le cœur industriel de Lille en renouveau : Fives Cail Babcock (FCB).
Le secteur d’étude tient donc une place géographique stratégique, au cœur des transformations urbaines de la métropole lilloise. Il s’inscrit dans un territoire en pleine mutation, bénéficie d’une bonne visibilité et promet de participer à l’image de la ville.

La forme urbaine du site d’étude découle de l’histoire industrielle riche d’Hellemmes. Fondée autour de la rue Salengro, la commune est devenue une véritable cité industrielle au cours du XIX et XXème siècles. Elle a donc vu s’y implanter des
usines de grande envergure, ainsi que des habitations ouvrières en lien avec les nouvelles activités. C’est au coeur de ce contexte industriel que s’implante le site d’étude Orange, qui présente lui aussi, un patrimoine architectural typique de la région. Ainsi,
l’histoire explique la densité du quartier, entre îlots habités denses et grands îlots d’usines, ainsi que le gabarit étroit des rues et la faible présence du végétal sur la commune... Le site d’étude présente donc un caractère de friche urbaine industrielle, dont
la végétation spontanée s’insère petit à petit entre les dalles minérales.

Étude pré-opérationnelle de renouvellement d’espaces publics du secteur des Musiciens

Villeneuve-d'Ascq (Nord) - 2020

Renouvellement urbain

MOA: MEL, Ville de Villeneuve d’Ascq
MOE: BLAU associé à SLAP, ALPHAVILLE, MAGEO
Étude pré-opérationnelle
Septembre 2020 - Juillet 2021
Stade: terminée
Localisation: rue Debussy à Villeneuve d’Ascq (59)

en savoir +fermer

Berceau de la ville nouvelle, Villeneuve-d’Ascq est un exemple en termes d’urbanisme et d’architecture. Construit entre 1958 et 1970, le quartier Résidence sort de terre au milieu des champs, avant la création officielle de la ville nouvelle de Villeneuve-d’Ascq, entre les bourgs d’Annappes et d’Ascq.
De ce fait, le secteur d’étude a été dessiné comme un îlot autonome et apparaît tel un rond-point : aucune accroche avec le contexte périphérique, des voies de desserte labyrinthiques et fonctionnant en vase clos participant ainsi à l’enclavement du secteur.
Dans le cadre de cette étude pré-opérationnnelle, il a été décidé d’aller à la rencontre des habitants pour :

- recueillir les attentes des habitants et riverains pour leur vie de quartier
- répondre aux questions et inquiétudes des habitants de manière plus large sur
le développement de leur quartier
- profiter de chaque moment pour créer une culture commune
- écrire un document guide partagé destiné aux futurs opérateurs du projet.

Le déroulé a été adapté à la période que nous vivons avec la réalisation d’une concertation numérique, mais également d’un jeu de piste par petit groupe afin de rendre les familles et enfants acteurs du projet, suivi de rencontres avec les parents d’élèves de l’école Rameau mais aussi des services de la ville. Un forum de restitution auprès des habitants clöture la processus de concertation.

Aménagement du Parc Euraénergie Môle 2

Dunkerque (Nord) - 2020

Aménagement urbain

MOA: S3D, Valérie Charpentier
MOE: BLAU
Surface : Année : 2020
Stade : terminé
Localisation: Route du Môle 2, Dunkerque

en savoir +fermer

Le projet consiste en l’aménagement du futur Parc Euraénergie, un Parc d’activité tourné autour de l’innovation porté par la Communauté Urbaine de Dunkerque, la Ville de Dunkerque et la S3D aménageur du site.
Ce Parc d’innovation technologique à rayonnement international a pour but d’impulser une dynamique d’innovation, d’attractivité et de développement du territoire, autour des énergies, acteur de Rêv3 TRI ; une véritable vitrine de la transition environnementale.

Sur le site se développera :
- Un campus de recherche d’excellence sur l’énergie
- Des entreprises motrices du développement des énergies
- Et un techno-parc en liaison avec la recherche.

Le site, le Môle 2, est un emplacement stratégique, à la charnière du centre-ville et du Grand Porte Maritime. L’architecture initiée dans les fiches de lots devra être un emblème de construction vertueuse, en lien avec l’histoire industrielle du site et la ville habitée et travaillée qui se développe sur le Môle 1 et le quai Freycinet 1.

Le projet s’inscrit dans le prolongement de l’étude menée sur le Parc Euraénergie, de l’autre côté de la route du Môle 2. Dans le cadre de ce projet de mutation urbaine du Môle 2, la Communauté Urbanie de Dunkerque, la Ville de Dunkerque et le Grand Port Maritime de Dunkerque ont souhaité porter une volonté commune de revaloriser le territoire portuaire :
- Un Môle qui fait la transition entre la ville habitée et la ville industrielle
- Un Môle qui forme une entrée de ville

Le programme étudié rassemble des fonctions de développement du GMPD autour de :
- La formation des métiers du port pour soutenir les industries
- Un écho au parc d’Innovation Euraénergie
- Des activités à haute valeur ajoutée d’image afin de valoriser le retournement du port vers la ville.

Dès lors, il s’agit d’aménager le Môle en mettant en valeur les perspectives visuelles sur la ville et le port et de prendre en compte la dimension environnementale et patrimoniale ; tout en assurant un cadre de travail agréable, une vitrine moderne des activités portuaires.

La présence des derniers hangars américains du GPMD sur le site, trace du passé, de l’histoire de la ville, conforte l’étude dans une recherche de valorisation patrimoniale du site.

Restructuration et extension de la Bibliothèque Universitaire de L’Université du Littoral

Calais (Pas-de-Calais) - 2021

Equipement

MOA: ULCO
MOE : Atelier Philippe Madec (mandataire), BLAU, VERDI, TAM, AELICE, ATELIER ALTERN
Learning center
Montant des travaux : 2 667 600,00 €HT
Surface utile: 2571 m2
Stade : concours non lauréat
Localisation : 190 rue Ferdinand Buisson, 62100 Calais

en savoir +fermer

L’ULCO souhaite transformer la bibliothèque universitaire en Learning Center afin de répondre aux nouveaux modes d’apprentissage et d’accès à la documentation, mais aussi ouvrir ce lieu plus largement au quartier et à la ville.

Le projet propose une restructuration des espaces publics adjacents pour permettre au Leraning center d’affirmer son caractère public et rayonner au delà du cadre universitaire et de profiter des espaces publics comme extension du programme selon les temporalités.

Dans une volonté commune de faire mieux avec moins, notre équipe a privilégié une réhabilitation performante et une restructuration des volumes existants à une extension du bâtiment. Le projet tire parti des potentiels perçus dans le contexte urbain, paysager et architectural pour intégrer délicatement les nouveaux usages tout en valorisant l’existant. En ce sens, l’intervention d’extension proposée est minime, elle consiste en la prolongation du plancher à l’étage accompagnée de la création de chien-assis afin d’offrir des vues et une lumière généreuse à ce nouvel espace.

 

Construction de 130 logements à la Maillerie Lot 1F

Villeneuve-d'Ascq (Nord) - 2018

Logements

MOA: Linkcity, Mme Marie-Caroline Alizier, Coralie Devaux
MOE complète: ABLB & BLAU
Montant des travaux : 13 500 000 €HT
Performance: RT 2012-20%
Surface Habitable : 9 017 m2, Surface plancher : 9 739 m2
Accession, Locatif Intermédiaire et Locatif Social
2018-2022
Stade : PRO
Localisation : rue Jean Jaurès, 59650 Villeneuve d’Ascq

en savoir +fermer

La Maillerie est un ancien site d’entrepôts des 3 Suisses, aujourd’hui reconverti en quartier de logements et bureaux. Le plan masse a été réalisé par l’agence ANMA. Nous travaillons sur le lot 1F, en collaboration avec l’agence Béal Blanckaert.
Le projet s’articule autour de 3 bâtiments lame accueillant une cinquantaine de logements chacun. Les formes architecturales du bâti, un volume séquencé aux toits en pente offre une sanction du volume, réduisant ainsi la densité ressentie du bâtiment. La hauteur du bâti cohabitent avec le mail piéton sur lequel s’adressent les points aux du quartier.
Une déclinaison de lasure et de bardage ajouré accentue cette fragmentation jusqu’à transposer ces volumes comme différents bâtiments indépendants.

 

 

Bâtiment de Co-living et de Bureaux ZAC Campus Gare

Roubaix (Nord) - 2020

Co-living et Bureaux

MOA: DUVAL, Christophe Bocquin, ODALYS Campus, Camp with us
MOE: BLAU & AMMA, Verdi Ingénierie
Montant des travaux: €HT
Performance: RT 2012-20%
Surfaces : 2445m2 de SHAB logements, 2359m2 de SDP bureaux, 460m2 d’espaces communs et paliers habités et 170m2 commerces, pour un total de 6 249m2 SDP.
Stade : Concours non lauréat
Localisation: 59 000 Roubaix

en savoir +fermer

L’îlot Campus révèle un rythme de vie à double cadence avec son contexte : un rythme presque pendulaire sur la rue de l’Alma, marqué par le métronome de la sonnerie
des cours et un rythme plus suspendu sur la Cour de la Petite Vitesse, flux convergeant à la place Henri Isebaert.
La construction du lot 04 viendra finaliser l’îlot Campus refermant les 61 mètres de vide sur la rue de l’Alma reconfigurée. Ce projet à la programmation mixte participera à l’émergence de la nouvelle animation qui fait battre le coeur de ce quartier.
Le lot 04 viendra parfaire la mixité programmatique de l’îlot Campus, avec un projet de logements en co-living, répondant aux attentes des nouveaux modes de vie et à la dynamique du marché et un bâtiment de bureaux ERP pouvant devenir un lieu de formation par exemple.

Construction de 8 maisons individuelles

Lille (Nord) - 2020

Logement

MOA: SIA, Fabien Hourriez
MOE complète : BLAU
Montant des travaux : 834 390,00 €HT
Performance: RT 2012-20%
Stade : PRO
8 maisons individuelles locatif social
SHAB: 319m2
Localisation : rue de Bavay, Lille

en savoir +fermer

Le site se situe dans le quartier Euralille 2, qui depuis 20 ans, voit son paysage urbain se modifier. Le Lot 10.B, parcelle de +/- 2 000 m², constitue l’une des dernières opportunités de développement de ce secteur dans le prolongement de la rue de Bavay.
Malgré la densité du bâti, un espace de nature à forte valeur écologique traverse le quartier : le délaissé de l’ancienne voie ferrée qui accueille de nombreux végétaux et hauts sujets qui sont le support d’un corridor écologique de la Trame Verte.

C’est dans ce contexte que huit habitats adaptés s’implantent, et constituent un front bâti rue de Bavay et au Sud les logements sont adossés à la butte paysagère afin de desservir chaque parcelle individuelle en coeur d’îlot.

Les logements sont conçus en container de réemploi, ce qui leur permet une évolutivité future, par l’addition d’un étage. Aujourd’hui conçus à Rez-de-chaussée, les typologies T1 permettent aux futures habitants de conserver leur caravanne en tant que chambre.

Les choix architecturaux, les matériaux ont été soigneusement étudié afin de s’intégrer harmonieusement au site.

Un bardage métallique blanc habille les façade et joue également le rôle de clôtures, cette couleur permet de réfléchir la lumière sur le jardin «intérieur» et le met en évidence.
Un jeu de découpage anime la façade et la rythme.

Le calepinage apporte de la diversité aux modules d’habitation qui se répètent.
Les ouvertures sont prétextes d’un changement de sens de pose du bardage.
Des ombres et des modénatures variées se dessinent sur le projet et viennent l’enrichir

Concours pour la rénovation de 3 appartements, une maison et un commerce, Quai au foin

Bruxelles (Bruxelles) - 2020

Logement

MOA: CPAS de Bruxelles
MOE: NUR - BLAU
Montant des travaux : 1 018 533 €
Surface intérieure brute : 499 m²
Surface extérieure brute :607 m²
Logement social
juin 2020
Stade : concours non lauréat
Localisation : 1000 Bruxelles, Belgique

en savoir +fermer

À l’angle du quai au foin, le 1-3-5 est une trace de l’histoire, celle des tiers lieux historiques : les troquets où travailleurs, familles et commerçants se rejoignaient pour partager. À l’époque, le 1-3-5 se lit comme une seule entité dont les niveaux sont marqués par les bandeaux de pierre.

Son harmonie est obtenue par un enduit blanc à la chaux, avec une modénature de pierre de taille et le rythme régulier des ouvertures. La proximité immédiate du KVS, très imposant et ornementé, voire surchargé, suffit à caractériser la place du Quai au Foin. Notre bâtiment, tout comme son pendant au numéro 2, l’encadre avec sobriété. C’est avec cette approche de l’histoire, dans une zone de protection patrimoniale, que nous avons abordé le projet de réhabilitation de cet ensemble bâti du point de vue urbain.

Les jeux de pleins et de reflets sur le pignon ont pour objectif de marquer le carrefour. À la fois forte dans sa configuration, et discrète dans sa matérialité, c’est un repère visuel pour annoncer et orienter vers la monumentalité du KVS, invisible depuis la rue de Laeken. Notre intention est d’annoncer, de créer et de confirmer ce monument d’entrée du Pentagone, par une amorce délicate sur la rue de Laeken en deux points : le traitement du pignon et le jeu de la matérialité.

L’ architectonique du théâtre se fonde sur une multitude de détails et de textures, dont nous en avons extrait trois :

- Modénature: un enduit texturé, de teinte claire (crème / blanc) rappel le bossage de parement des pierres de taille du rez-de-chaussée. De la même manière, historiquement, sous les briquettes actuelles et originellement, la façade était enduite avec une modénature en pierre de taille. Notre intervention revalorise cet aspect historique.

- Pierre bleue: les seuils, rives et corniches existantes du bâtiment, tout comme celles du KVS, appuient l’horizontalité des édifices.

- Teinte verte: la tonalité des ferronneries et de l’ensemble des châssis du théâtre nous a orientés vers l’emploi d’une teinte verte pour souligner les points importants du projet: un socle carrelé est créé afin de souligner le rapport au sol du bâtiment. Ce nouveau soubassement extérieur accompagne l’usager, et se prolonge dans les espaces communs. Le carrelage vernissé fait référence aux devantures de nombreux commerces bruxellois du centre. Aux étages, la teinte se retrouve discrètement appliquée sur les ouvrants des châssis, dans un souci de maintenir une composition légère.

 

Construction de deux bâtiments de logements sociaux sur le site de l’ICAM

Lille (Nord) - 2020

Logement

MOA: Nacarat
MOE: Saison Menu Associe BLAU-AMMA, MODUO, JLL, MAGEO
Montant des travaux : 33 993 381€ HT
Projet BLAU : 2 733 390€ HT
Performance: NF Habitat
SHAB :22 552 m²
Projet BLAU : 2 190 m²
Surface plancher : 22 496 m²
Projet BLAU : 2 287 m²
Logement social
juin 2020
Stade : Avant-Projets détaillés
Localisation : 59 000 Lille

en savoir +fermer

La parcelle du projet, de forme allongée, se situe à la fois dans un contexte de front à rue entre des rangs de maison et un bâtiment d’habitation, mais également dans un coeur d’îlot végétalisé.

Le projet de l’habitat solidaire se décompose en deux bâtiments.
Le premier est situé dans la rue Philippe-Laurent Roland, en front de rue, il fait le lien entre un bâtiment d’habitation en R+5 et un rang de maison en R+2 avec combles. Le deuxième bâtiment, situé en coeur d’îlot est connecté au bâtiment de la RSS (Saison Menu Associe), dans l’axe du bâtiment situé rue Roland.

 

Bâtiment rue Roland :

Un jeu de plis sur le bâtiment Roland permet une bonne intégration du bâtiment dans son contexte et garantit une bonne harmonie architecturale.

La matérialité de l’ensemble du logement collectif social est la brique. Le choix de cette matérialité est en adéquation avec le caractère minéral du quartier Vauban. Parallèlement, la teinte beige-brun permet de faire référence aux nombreuses inclusions de pierres, modénatures et balcons en pierre présents sur les façades en brique du quartier Vauban et au bardage minéral du bâtiment d’habitation sur lequel s’accroche le projet.

Bâtiment en coeur d’îlot :

Le socle du bâtiment en coeur d’îlot est chanfreiné pour respecter le gabarit s’appliquant sur les limites avec les avoisinants. Aux étages, le bâtiment est abaissé pour accueillir des terrasses végétalisées.

Sur le bâtiment en coeur d’îlot, le travail de la façade brique permet d’accrocher la lumière et de ménager des jeux d’ombres. Aussi, le profilage du nez de dalle des balcons permet également de «mettre en vibration» les façades, par le biais des ombres changeantes.

Certaines menuiseries se composent d’une jardinière. Elles sont mises à disposition des locataires afin de végétaliser les façades du bâtiment.

Eco-quartier du Marais

Noyelles-sous-Lens (Pas-de-Calais) - 2021

Logement

MOA: Flandre Opale Habitat
MOE: BLAU, Atelier Altern, Qualivia
Montant des travaux : - €HT
Performance: RT 2012
Logements individuels et collectifs LLS, logements individuels PSLA, 10 lots libres de  constructeurs, 53 logements individuels en accession privée
Surface plancher : Logements : 7722 m2
2021
Stade : PA
Localisation : 62 221 Noyelles-sous-Lens

en savoir +fermer

Le site du futur éco-quartier du Marais se révèle un véritable poumon vert au coeur de la ville existante; un lien paysagé entre les villes de Noyelles-sous-Lens et Sallaumines. L’aménagement de la trame verte piétonne et vélos forme la colonne vertébrale de notre projet. Elle guide la trame de desserte et la trame bâtie, organise les déplacements, spatialise les espaces de rencontre, scénarise les ambiances.

Les constructions s’implantent dans un rapport de bon voisinage avec les rues adjacentes, profitant d’une forte proportion de maisons individuelles implantées en accroche sur rue et un collectif niché au coeur du projet en point bas du dénivelé. Ce principe d’implantation garantie un travail de couture urbaine entre les maisons existantes rue Rudolf Larsyz et les petits collectifs rue du 8 mai 1945, facilitant ainsi la densification douce du quartier.

La gestion des eaux pluviales est mise en scène, visible de tous. Les noues profitent de la topographie favorable pour cheminer en superficie vers la partie basse du terrain dans un jeu de jardins humides qui accompagnent le paysage et favorise le développement de la biodiversité.

La structure végétale se base sur la végétation existante. Les arbres et arbustes sont taillés pour être conservés et former le paysage du quartier ; un paysage qui sera déjà généreux à la livraison des logements. Chaque voie, qu’elle soit piétonne ou carrossable, est accompagnée de plantations afin de favoriser des ambiances végétales dans un milieu construit. Dans la voie verte, les cheminements sont surélevés dans le but de préserver la végétation existante sur la plus grande surface possible.

Reconversion du site Transpole

Marcq-en-Baroeul (Nord) - 2019

Reconversion

MOA: Marignan, CM-CIC Immobilier
MOE: BLAU, REDCAT, Canopée, PROFIL Ingenierie, Le bon’home
Co-porteurs : Sous les Fraises
Montant des travaux : 22 000 000 - 29 700 000 €HT
Performance: RT 2012
Logements, RSS, commerces et bureaux
Surface plancher :
Logements : 16450 - 21074 m2
Bureaux : 8540 - 11925 m2
Mai 2019
Stade : Concours non lauréat
Localisation : 59 700 Marcq-en-Baroeul

en savoir +fermer

Le site Transpole se distingue des îlots résidentiels voisins par son échelle industrielle. Cette rupture, lisible à l’échelle du quartier, est visible depuis l’avenue de la République. L’interruption de la trame urbaine résidentielle signale un site déconnecté de son contexte urbain et appelle à une réponse ambitieuse.

La réinterprétation de la trame bâtie existante et la mise en place d’un schéma viaire permettant de définir des îlots à l’échelle du quartier génèrent des parcelles destinées à
accueillir un programme mixte de bureaux, d’activités – commerces et de logements.
Ces éléments de programme qualifieront les « espaces entre les espaces » du projet.

Les logements s’organisent en bandes orientées Nord-Sud, de part et d’autre du Mail planté. La résidence service s’organise en coeur d’îlot, le long de la Rambla. Son gabarit R+2 se « déroule » en plan pour générer des patios et parvis à destination des résidents.

Les bureaux prennent la forme de plots. Ils s’intercalent entre les bandes de logements et permettent, selon les activités accueillies, un adressage sur l’avenue de la République ou sur le coeur d’îlot.

L’ancien pavillon d’accueil présent sur le site est préservé et requalifié en tiers-lieu. Son potentiel d’usage est multiple : lieu de présentation du projet, base de vie le temps du temps du chantier, musée en lien avec l’histoire de transpole, etc. Sa vocation pourra être décidée en concertation avec les habitants du quartiers et les futurs résidents du projet.

Lycée Michel Servet Etudes et perspectives pour une reconversion

Lille (Nord) - 2021

Etudes et perspectives

MOA: Capelli Villes et Projets
MOE: Chartier Dalix, Dream, BLAU, BELLASTOCK, Franck Boutté Consultants
Montant des travaux : 22 000 000 - 29 700 000 €HT
Performance: RT 2012
Logements, sport
Surface plancher : Logements : 11500 m2 - Sport : 930m2
Février 2021
Stade : Concours non lauréat
Localisation: 59 800 Lille

en savoir +fermer

Le périmètre du projet est situé dans le quartier Vauban-Esquermes de Lille, le long d’un axe passant reliant les deux versants de la ville : la rue de Turenne. Grâce à son espace public le futur aménagement offre une opportunité
unique de mieux connecter dès aujourd’hui des séquences urbaines disparates et de générer par son coeur d’îlot ouvert et arboré une urbanité réconciliée avec son contexte.
Trois convictions ont structuré notre proposition urbaine et architecturale :
• Ouvrir le site sur son environnement en créant un échange fructueux avec le quartier existant.
• Offrir une grande parcelle verte à habiter, propice à la création d’un milieu favorable à
l’épanouissement du vivant.
• Respecter et valoriser l’existant comme nouvelle figure de proue du quartier et moteur de développement urbain.

Ces trois axes, qui associent les qualités existantes du site à nos ambitions de projet sont les fils directeurs de notre réflexion.

L’empreinte forte du paysage nous conduit à faire du vivant l’enjeu majeur du projet : un îlot aéré et ensoleillé ainsi qu’une conception bioclimatique des bâtiments. L’emprise importante de la parcelle est l’opportunité idéale pour réaliser un projet à dimension à la fois locale et territoriale ; l’occasion de fabriquer un nouveau bien commun, un jardin forestier :
• Ensoleillement optimal grâce à un jardin ouvert vers le sud favorisant le développement du végétal
• 2080 m² de pleine terre
• Effet de rafraîchissement entre îlots grâce aux porosités aménagées

Le travail sur la valorisation de l’existant et les différents dispositifs urbains qui viennent
contextualiser le projet nous invitent à réfléchir à des modes d’habiter originaux et spécifiques aux différentes situations.
• Habiter le «déjà là» par Chartier Dalix
• Le plot urbain articulateur par DREAM
• Le petit collectif par BLAU «Le lien aux voisins»

Construction d’un immeuble de bureaux Parc Euraénergie

Dunkerque (Nord) - 2020

Immeuble de bureaux

MOA: DUVAL - Christophe Bocquin
MOE: BLAU, Maning, Tetris
Montant des travaux : 3 500 000 €HT
Performance: RT 2012-30%
Surface Utile : 1800 m2
Surface plancher : 2000 m2
ERP de Bureaux
Septembre 2020
Stade : Concours non lauréat
Localisation : 59 140 Dunkerque

en savoir +fermer

Le projet prévoit d’accueillir les bureaux de Bolloré Logistics et de TGI Maritime Software sur le lot 2 du parc Euraénergie à Dunkerque. Il respecte le caractère vernaculaire de la forme de halle industrielle décrite dans la fiche de lot, tandis que la matérialité se veut sobre mais soigneusement travaillée.

Les façades principales sont lisses. Tournées vers le Nord-Est et le Sud-Ouest, elles joueront avec une alternance de trames de bardage métallique brillant et de trames de bardage métallique mat. La profondeur des pignons est aussi travaillée en fonction de l’orientation :

- au Sud-Est, des balcons offrent des espaces extérieurs à chaque niveau qui participent
à l’occultation solaire au zénith. Des épines de bardage métallique colorées marquent la
verticalité dans les creux. Les teintes, réparties d’une manière aléatoire, s’inspirent du cadre environnant proche. La façade sur la promenade piétonne est ainsi animée et crée un signal visible jusqu’à l’Avenue de l’Université.
- au Nord-Ouest, mur rideau sur toute la hauteur crée un signal depuis la voirie du môle 2
et marque l’entrée principale du bâtiment. En complément de ces dispositifs passifs, la
façade Sud-Ouest est aussi occultée avec des stores intérieurs.

Au dernier niveau, une charpente métallique est mis en oeuvre afin de remplir une variété de fonctions. Elle sert à la fois de supports de panneaux photovoltaïques, de couvertures pour les édicules techniques, et de protections pour les parties accessibles de la toiture-terrasse, à la façon de rooftops.

Construction d’un immeuble de bureaux à Euralille

Lille (Nord) - 2020

Bureaux

MOA: Linkcity, AMI foncier
MOE: BLAU, ENERGELIO
Montant des travaux : 19 600 000 €HT
Décembre 2020
Concours - projet non retenu
Surface : 8000m2dont 6000m2 de bureaux
2 restaurants, 1 salle de sport, 1 pôle mobilité

en savoir +fermer

Implanté au coeur de ces figures architecturales, au pied de deux grands «monuments» de l’architecture moderne et contemporaine lilloise, le 10.9 est à la fois un marqueur et un liant du quartier. Il joue un rôle essentiel dans le paysage du boulevard Dubuisson.
La volumétrie répond à un jeu de masses avec le trio architectural avec Lille Grand Palais et la Cité Administrative et en respectant les cônes de vision préservant le Zénith d’un masque trop important.
Les façades répondent à la nature du principe constructif et à leurs orientations :
• un socle béton robuste mais ouvert, transparent et traversant dans sa majeure partie,
• et un volume de bois en R+7 le surplombant déclinant un même vocabulaire de brise-soleil selon les orientations.

Le socle béton met en oeuvre des bétons préfabriqués mettant en valeur les granulats du béton,s’associant l’image des sols en terrazzo du niveau Dubuisson. Les façades en Murs à Ossature Bois préfabriqués se recouvrent de tuiles plates blanches “engobées”.
Un choix qui participe à réduire les effets d’îlot de chaleur au pied du bâtiment par la capacité du matériau à renvoyer la lumière.

Construction d’un Hotêl pour Patients - CHR- ZAC Intercampus

Amiens (Somme) - 2017

Hôtellerie

MOA: LINKCITY, Vincent Duquesne, DOCTEGESTIO, Maxime Clémenceau
Maitrise d’Usages : patients du CHR et visiteurs bureaux
MOE complète: BLAU, SLAP
Entreprise : Brézillon
Montant des travaux :
Construction 7 200 000 €HT
VRD 160 000 €HT
Performance : RT 2012
SDP : 4 110m2
Septembre 2017 - Juin 2019
Stade : livraison de chantier mars 2022
Localisation : rue du Professeur Cabrol à Amiens

en savoir +fermer

Installé à une station de BHNS du Centre Hospitalier Universitaire d’Amiens Sud, l’Hôtel pour Patients est une offre privée d’hôtellerie destinée aux patients suivants des soins ambulatoires et aux professionnels de la ZAC Intercampus.

L’hôtel occupe un site majeur: le croisement du Rue du Professeur Cabrol et Boulevard Ambroise Paré. Le bâtiment se décompose en 3 volumes entrecoupés de grandes fenêtres urbaines créant premiers plans et arrières plans au coeur d’un îlot de verdure.

Les choix architecturaux, les matériaux, les ambiances intérieures accompagnent les patients dans leur séjour et accueillent les accompagnants en transit, en attente d’un résultat.
Cette dimension humaine et sensible se traduit par une association d’images :
- le confort, la douceur par les couleurs et les matières qui doivent s’éloigner le plus possible de l’univers aseptisé des hôpitaux,
- l’accueil par les espaces communs, des couloirs habités et des espaces partagés
- les codes classiques de l’hôtellerie pour les usagers de passage.

Le jardin du projet a été pensé selon les préceptes des jardins thérapeutiques afin d’offrir aux patients un cadre apaisant, propice à la contemplation, la flânerie, leur permettant d’échapper l’espace d’un instant à leurs ennuis de santé. Une place importante est accordée au végétal, en particulier aux arbres, en créant des ambiances de sous-bois se rapprochant de milieux naturels. La variété des plantations offre une profusion de formes, de couleurs et d’odeurs pour éveiller les sens et animer le lieu en toutes saisons.

A l’intérieur, les chambres ont étés pensées de manière à offrir des espaces plus généreux que des chambres standards. Rappelant une échelle domestique, les fenêtres sont envisagées comme un espace d‘interface entre l’environnement extérieur et la chambre.
L’ébrasement est imaginé comme un cadre épais, un lieu à investir, dans lequel il est possible de s’asseoir, de s’allonger, de lire, de discuter.
Le reste de l’équipement de la chambre (penderie, table, tiroir et autres rangements) pourra s’intégrer autour de cet ensemble en console afin d’en parfaire l’aménagement. L’ensemble du mur de façade se présente ainsi comme une seule pièce de mobilier aux usages multiples.

Accord-cadre d’études pré-opérationnelle d’aménagement sur la Communauté Urbaine de Dunkerque

Dunkerque (Nord (59)) - 2017-2021

Renouvellement urbain

MOA: Communauté Urbaine de Dunkerque
MOE: BLAU associé à Canopée  et Qualivia
Études urbaines
Sept 2017 - Sept 2021
Localisation: Communauté Urbaine de Dunkerque


Site de Gravelines  : 6,2 ha
Densité : entre 30 à 40 lgts à l’hectare, environ 180 lgts

Site de Rosendaël  : 2,1 ha
Densité : Entre 50 à 80 lgts à l’hectare

en savoir +fermer

Le groupement BLAU, Canopée et Qualivia est titulaire d’un accord-cadre auprès de la Communauté Urbaine de Dunkerque depuis septembre 2017. Notre équipe réalise des missions d’accompagnement dans le pilotage des études, dans la conception d’études pré-opérationnelles, de Cahiers de Recommandations Architecturales, Urbaines et Paysagères et de chiffrages, bilans d’opération sur des projets de renouvellement urbain à différentes échelles. 

Friches industrielles, revitalisation d’un tissu urbain, aménagement en coeur-de-bourg, les projets révèlent tous des situations urbaines complexes : problématiques de maîtrise du foncier, enjeux environnementaux, objectifs de densité... 

Secteur Gare à Gravelines
Le secteur gare est une emprise de 6,2 hectares à deux pas de la Citadelle, en bordure des espaces naturels des watergang dernier openfiled insérés dans le tissu urbain. Le projet consiste en l’aménagement du site et la construction de logements à proximité directe de la gare et des réseaux de bus DKBus. 

Friche FRDS  Rosendaël
La friche FDRS forme une enclave dans la trame dunkerquoise, un tissu d’îlots de 80m de côté brisé par l’impact de la voie SNCF au Sud du site. Le renouvellement urbain de ce site, adossé à deux équipements emblématique de la Reconstruction et du Mouvement Moderne offre l’opportunité de prolonger les perspectives, de créer les connexions nécessaires à un meilleur fonctionnement de quartier. 

Le projet devra prévoir 50 à 80 logements à l’hectare et se maintenir dans un gabarit en transition entre les maisons individuelles et balnéaires et les collectifs des années 60 et 80. La programmation et la conception de l’espace vert en bordure du site permettra d’ouvrir ce site à de nouveaux usages. 

Concours pour la construction de 96 logements et locaux d’activité à Tourcoing - Quadrilatère des Piscines - Lot 7A et 7B

Tourcoing (Nord (59)) - 2019

Concours pour un programme mixte : logement et activité

MOA: Tagerim, M. Samuel Achiba + Vilogia et Vilogia Premium, M. Gauthier Deprince
MOE : BLAU + B2Ai
Montant des travaux : 000000 €HT
Performance: RT 2012
Surface plancher : 9394m2
Destinations : Accession Libre + Accession Maîtrisée + Locatif Social
2019
Stade : concours
Localisation: Rue du Haze et Rue Gabriel Péri, 59 200 Tourcoing

en savoir +fermer

Le Quadrilatère des Piscines est une opération d’aménagement urbain représentant la requalification d’une friche de plus de 5 hectares, située en plein coeur de Tourcoing. Les lots 7A et 7B s’inscrivent dans une volonté de mixité programmatique : vivre, créer et travailler, à l’articulation entre une ville active une ville résidentielle.

À la croisée des chemins, les rez de chaussée accueillent un tiers lieu, centre d’une dynamique « circuit-court » ouvert sur la ville. Ce lieu rassemble les habitants du quartier, les travailleurs et les futurs habitants autour d’un programme riche en diversité adapté aux différentes temporalités tout au long de l’année. La placette du Tiers lieu, ouverte sur l’espace public piéton, est conçue comme un espace scénique, événementiel et polyvalent.

Le concept urbain expose clairement l’idée de « volumes variés posés sur un socle commun ». Le socle exprime donc une unité sur les deux parcelles tandis que les volumes qui s’en détache en hauteur suivent deux écritures architecturales inspirées par des formats parcellaires différents. Le 7A, linéaire et ouvert sur un jardin, nous a mené à imaginer des logements traversants qui bénéficient pleinement des avantages de la double orientation. Le 7B, plus compact, développe une multitude de façades urbaines profitant chacune de vues singulières sur la ville. Cette composition nous a mené à privilégier des logements d’angle à double orientation.

Ilot Stephenson - Prix des Territoires en mutations 2012

Tourcoing (Nord) - 2010-2013

Réhabilitation de 30 maisons à Tourcoing

MOA: SEM Ville Renouvelée, Mme A. Crucé
Maitrise d’Usages: LMH et les futurs locataires de 12 des maisons
MOE: Construire, Marie Blanckaert (Chef de Projet)
Entreprises : lots séparés
Montant des travaux : 2 930 000 €HT, 830€/m2 hors peinture
Performance: BBC Rénov
Juin 2010 - juin 2013
SHON :  3 530m2
SHOB : 4 120m2
Localisation : rue de la Tossée et rue Stephenson, 59 200 Tourcoing

en savoir +fermer

Exploration des modes de réhabilitation et d’extension du type 1930 :

Dans le cadre des projets d’excellence de Lille Métropole, l’exigence en terme de réhabilitation a entraîné la conception d’un chantier de réhabilitation extrêmement performant pour atteindre les objectifs de la maîtrise d’ouvrage: une consommation comprise entre 75 et 95 kwh/m2/an.

Le chantier a permis de tester trois modes de constructions différentes pour les extensions à RDC: l’ossature métallique, la charpente bois apparente et l’ossature bois. Ce choix découle de notre volonté de tester les différents principes de mises en oeuvre, leurs performances thermiques, le coût et la capacité des petites et moyennes entreprises à répondre à la question de la réhabilitation d’une architecture emblématique de la région.

 

La participation et l’individualisation des logements :

La production du logement social souffre d’une production normée et standardisée. Les maisons de type 1930 sont des logements appréciés pour leur caractère individuel et l’espace extérieur privatif associé. Les habitants y restent en moyenne 9 ans, c’est pourquoi nous avons souhaité travailler avec Lille Métropole Habitat et ses futurs locataires à l’individualisation de leurs logements. Autour de visite de chantier, de séances de travail avec les locataires, nous avons adaptés les plans électriques, l’organisation des cuisines en fonctions des meubles des habitants; laissés au choix le cloisonnement des chambres, les matériaux de finitions, les peintures...

NoYa Bagel & Bar - Tour Vasconi à Euralille

Lille (Nord) - 2014-2015

Restaurant à Euralille - Lille

MOA: A.S. A Becker
MOE complète: BLAU
Montant des travaux :120 000€HT
Décembre 2014 - Sept 2015
Stade: livré
Surface :  160m2 / 80 couverts

en savoir +fermer

Le restaurant NoYa est un projet hautement symbolique pour l’agence puisqu’il s’installe dans un des 15 lieux repérés dans le projet de diplome de Marie Blanckaert: un espace-temps disponible du secteur central d’Euralille. Occupant le rez-de-chaussée de la Tour Vasconi, le bar-restaurant propose des services à toute heure, selon les temps de la journée.

Lille Métropole Capitale Mondiale du Design

Lille (Nord) - 2019

QG 2020 à La Poste Moulins, Lille

MOA: WDC
MOE : BLAU
Programme:Bar, Restaurant, Espace de conférence, Concept Store, Espace de recherche et Exposition
Juin 2019
Stade : PC déposé
Surface : 5 120m2

en savoir +fermer

Le projet consiste à redonner vie aux entrepôts de La Poste Moulins, situés rue de Fontenoy à Lille. L’occupation des lieux sera temporaire, elle durera 11 mois.

L’accès à ce lieu culturel public se fera par l’ancienne cour de livraison. Des aménagements seront proposés pour améliorer les accès, et rendre cet espace convivial (aménagement paysager et mobilier urbain).

Les usages du lieu seront multiples. Au rez-de-chaussée, on retrouvera un restaurant, un bar, un espace de conférence et un concept store. Les étages seront principalement destinés aux expositions.

Le choix des matériaux a été orienté par la valeur éphèmère de l’occupation. Ainsi, si la réglementation incendie oriente le choix de certains matériaux (notamment les cloisons de séparation), une grande liberté règne pour le mobilier, les cloisons non séparatives etc... Nous avons choisi de privilégier les matériaux locaux, issus de l’économie circulaire, réutilisables. Ainsi, les aménagements extérieurs seront réalisés en briques (dont certaines récupérées de la déconstruction de la façade sur quai), et ce sera également le cas des comptoirs de bar. Certaines menuiseries de la façade d’entrée seront issues de l’économie circulaire (menuiseries déposées lors de la rénovation énergétique des grands ensembles).

Construction de 13 logements dans les anciens ateliers Pirlet

Lille (Nord) - 2017-2021

Construction de 13 logements à Lille

MOA: Groupe 3F / Philippe Marais
MOE complète: BLAU
Montant des travaux : 1 170 000 €HT
Performance: RT 2012
Stade : DCE
Programme : 12 lgts collectifs / 1 maison individuelle
SDP : 1 060m2
SHAB: 731m2
2017-2021
Localisation : 15 rue Holbach, 59 000 Lille

en savoir +fermer

Ancien atelier de couverture, les établissement Pirlet est un élément marquant dans la rue d’Holbach, une rue étroite bâti de très hautes maisons bourgeoises typiques du secteur Vauban. 

Le projet s’appuie sur la façade existante, prolongeant les gabarits des maisons voisines par une greffe architecturale de métal dorée reprenant les modénatures de briques beiges de la façade conservée faisant socle. 

Construction de 12 logements ZAC Arras Europe

Lille (Nord) - 2015-2019

Construction de 12 logements à Lille

MOA: EasyProm, M. F. Mayor
MOE complète: BLAU
Montant des travaux : 900 000 €HT
Performance: RT 2012
Stade : DCE
Surface plancher : 830m2
Accession
2015-2019
Localisation: rue Chevalier Guignette
59 000 Lille

en savoir +fermer

Le lot 13D est une des dernières parcelles à bâtir de la ZAC Arras Europe. Situé au coeur d’un tissu de maisons individuelles et petits collectifs, le bâtiment s’insère par un pincement des abouts et par un traitement du dernier niveau comme un attique.

Les logements s’organisent sur une trame régulière permettant d’y développer un T2 ou de composer avec une trame et demi un T3 ou encore un T4 sur deux trames, desservies par une coursive épaisse, mise à l’abri du vent par une façade en claustra. 

Le projet met en oeuvre une structure porteuse poteau poutre béton et des façades en ossature bois revêtue d’un bardage bois doré posé en diagonale.

L'agence a retrouvé son visage d'antan !

Rénovation de la façade

La Fabrique de Meubles

en savoir +fermer

La façade de l'agence est fraîchement rénovée, sous sommes fiers de faire hommage à l'histoire de la Fabrique de Meubles qui nous accueille !

Pour les plus curieux, allez faire un tour vers la publication suivante : http://blog.prophoto.fr/portraits-croises-vins.../
Merci à Alain Cadet pour cette publication !

Va jouer dehors à Marseille

Participation à la plus grand agence d'architecture éphémère du monde - Réparer la Ville à Marseille

Va jouer dehors à Marseille

Étude d’aménagement durable participative

Lompret (Nord (59)) - 2018

Étude d'aménagement durable

Étude d’aménagement durable participative

Etude de rénovation du quartier Centre-ville Béthisy

Noisy-le-sec (Ile de France (93)) - 2017-2018

Renouvellement urbain

 

Etude de rénovation du quartier Centre-ville Béthisy

Etude de rénovation urbaine de la Résidence Baudimont

Arras (Nord (59)) - 2013-2016

Renouvellement urbain
Dans la démarche Troisième Révolution Industrielle

Etude de rénovation urbaine de la Résidence Baudimont

Aménagement de la Maison du Projet - Résidence Baudimont

Arras (Nord (59)) - 2017

Accompagnement d’un chantier participatif

Aménagement de la Maison du Projet - Résidence Baudimont

Plan guide Secteur Stephenson, ZAC de l’UNION

Tourcoing (Nord (59)) - 2009-2010

Renouvellement urbain

Plan guide Secteur Stephenson, ZAC de l’UNION

Aménagement du site du Tir à l’Arc

La Madeleine (Nord) - 2017

Étude d’aménagement et de construction

Aménagement du site du Tir à l’Arc

Aménagement d’un site rue du Marais pour la construction d’un projet de logements

Wavrin (Nord (59)) - 2017

Étude d’aménagement et de construction

Aménagement d’un site rue du Marais pour la construction d’un projet de logements

Rénovation urbaine du quartier Brequerecque - Etude de transformation de l’ancien site CGM - TCRB - Fauchille

Boulogne-sur-mer (Pas-de-calais (62)) - 2016

Rénovation urbaine

Rénovation urbaine du quartier Brequerecque - Etude de transformation de l’ancien site CGM - TCRB - Fauchille

Rénovation urbaine du quartier Brequerecque - Etude de transformation de l’ancien site BIC

Boulogne-sur-mer (Pas-de-calais (62)) - 2016

Rénovation urbaine

Rénovation urbaine du quartier Brequerecque - Etude de transformation de l’ancien site BIC

Construction de 186 logements et locaux d’activité

Paris 14ème (Ile de France) - 2019

Concours pour la construction de 186 logements et locaux d’activité sur la ZAC St Vincent de Paul - Lot «Petit»

Construction de 186 logements et locaux d’activité

Anecdote

Montreuil-sur-Mer (Nord) - 2014-2015

Restaurant à Montreuil-sur-Mer

Anecdote

34 logements ZAC du Grand Large

Dunkerque (Nord) - 2017-2019

Construction de 34 logements à Dunkerque

34 logements ZAC du Grand Large

Construction de 25 logements à la Gare d'eau

Lille (Nord) - 2016-2018

Construction de 25 logements à Lille

Construction de 25 logements à la Gare d'eau

Etude de programmation et d’aménagement, site du Château

Bousbecque (Nord) - 2018

Démarche participative

Etude de programmation et d’aménagement, site du Château

Ancien site des Compagnons des Saisons

Hellemmes (Nord) - 2015-2019

Construction de 120 logements 

Ancien site des Compagnons des Saisons

Renouvellement du Site des anciennes Cartonneries

Dunkerque (Nord (59)) - 2018

Renouvellement urbain

Renouvellement du Site des anciennes Cartonneries

Permanence urbaine dans le quartier Jean Jaurès

Arras (Nord (59)) - 2017

Renouvellement urbain

Permanence urbaine dans le quartier Jean Jaurès

Construction de 4 maisons individuelles

Ronchin (Nord) - 2018-2019

Construction de 4 maisons individuelles à Ronchin

 

Construction de 4 maisons individuelles

Etude de rénovation urbaine du Quartier Schneider

Escaudain (Nord (59)) - 2017-2018

Renouvellement urbain
Dans la démarche Troisième Révolution Industrielle

Etude de rénovation urbaine du Quartier Schneider

Réhabilitation du quartier de la Chapelle d'Elocques

Hellemmes (Nord) - 2018

Réhabilitation de 360 logements à Hellemmes

Réhabilitation du quartier de la Chapelle d'Elocques

Aménagement de la Place du Village

Douchy-lès-Ayette (Pas-de-Calais) - 2020

Aménagement urbain

Aménagement de la Place du Village

Concession d’aménagement du coeur de bourg

Attiches (Nord) - 2021

Logements, RSS,
commerces et sports

Concession d’aménagement du coeur de bourg

Etude pré-opérationnelle d’aménagement du site Orange

Hellemes (Nord) - 2020

Aménagement urbain

Etude pré-opérationnelle d’aménagement du site Orange

Étude pré-opérationnelle de renouvellement d’espaces publics du secteur des Musiciens

Villeneuve-d'Ascq (Nord) - 2020

Renouvellement urbain

Étude pré-opérationnelle de renouvellement d’espaces publics du secteur des Musiciens

Aménagement du Parc Euraénergie Môle 2

Dunkerque (Nord) - 2020

Aménagement urbain

Aménagement du Parc Euraénergie Môle 2

Restructuration et extension de la Bibliothèque Universitaire de L’Université du Littoral

Calais (Pas-de-Calais) - 2021

Equipement

Restructuration et extension de la Bibliothèque Universitaire de L’Université du Littoral

Construction de 130 logements à la Maillerie Lot 1F

Villeneuve-d'Ascq (Nord) - 2018

Logements

Construction de 130 logements à la Maillerie Lot 1F

Bâtiment de Co-living et de Bureaux ZAC Campus Gare

Roubaix (Nord) - 2020

Co-living et Bureaux

Bâtiment de Co-living et de Bureaux ZAC Campus Gare

Construction de 8 maisons individuelles

Lille (Nord) - 2020

Logement

Construction de 8 maisons individuelles

Concours pour la rénovation de 3 appartements, une maison et un commerce, Quai au foin

Bruxelles (Bruxelles) - 2020

Logement

Concours pour la rénovation de 3 appartements, une maison et un commerce, Quai au foin

Construction de deux bâtiments de logements sociaux sur le site de l’ICAM

Lille (Nord) - 2020

Logement

Construction de deux bâtiments de logements sociaux sur le site de l’ICAM

Eco-quartier du Marais

Noyelles-sous-Lens (Pas-de-Calais) - 2021

Logement

Eco-quartier du Marais

Reconversion du site Transpole

Marcq-en-Baroeul (Nord) - 2019

Reconversion

Reconversion du site Transpole

Lycée Michel Servet Etudes et perspectives pour une reconversion

Lille (Nord) - 2021

Etudes et perspectives

Lycée Michel Servet Etudes et perspectives pour une reconversion

Construction d’un immeuble de bureaux Parc Euraénergie

Dunkerque (Nord) - 2020

Immeuble de bureaux

Construction d’un immeuble de bureaux Parc Euraénergie

Construction d’un immeuble de bureaux à Euralille

Lille (Nord) - 2020

Bureaux

Construction d’un immeuble de bureaux à Euralille

Construction d’un Hotêl pour Patients - CHR- ZAC Intercampus

Amiens (Somme) - 2017

Hôtellerie

Construction d’un Hotêl pour Patients - CHR- ZAC Intercampus

Accord-cadre d’études pré-opérationnelle d’aménagement sur la Communauté Urbaine de Dunkerque

Dunkerque (Nord (59)) - 2017-2021

Renouvellement urbain

Accord-cadre d’études pré-opérationnelle d’aménagement sur la Communauté Urbaine de Dunkerque

Concours pour la construction de 96 logements et locaux d’activité à Tourcoing - Quadrilatère des Piscines - Lot 7A et 7B

Tourcoing (Nord (59)) - 2019

Concours pour un programme mixte : logement et activité

Concours pour la construction de 96 logements et locaux d’activité à Tourcoing - Quadrilatère des Piscines - Lot 7A et 7B

Ilot Stephenson - Prix des Territoires en mutations 2012

Tourcoing (Nord) - 2010-2013

Réhabilitation de 30 maisons à Tourcoing

Ilot Stephenson - Prix des Territoires en mutations 2012

NoYa Bagel & Bar - Tour Vasconi à Euralille

Lille (Nord) - 2014-2015

Restaurant à Euralille - Lille

NoYa Bagel & Bar - Tour Vasconi à Euralille

Lille Métropole Capitale Mondiale du Design

Lille (Nord) - 2019

QG 2020 à La Poste Moulins, Lille

Lille Métropole Capitale Mondiale du Design

Construction de 13 logements dans les anciens ateliers Pirlet

Lille (Nord) - 2017-2021

Construction de 13 logements à Lille

Construction de 13 logements dans les anciens ateliers Pirlet

Construction de 12 logements ZAC Arras Europe

Lille (Nord) - 2015-2019

Construction de 12 logements à Lille

Construction de 12 logements ZAC Arras Europe